Skip to content

Etre enfant au Rwanda en Avril 1994

Le 7 Avril 1994, Il y a 26 ans aujourd’hui, débutait le génocide des tutsis au Rwanda. Que signifiait être enfant au Rwanda en cette période ?

Nous avons travaillé avec Jeanne et Emmanuel, rescapés qui avaient l’âge de nos enfants de « graines d’espoir » confinés aujourd’hui.

Ce sont les collégiens qui ont été les passeurs de cette mémoire. C’est un cours d’histoire moderne, mais aussi une formidable leçon de résilience et d’humanité. 

Nous avons collaboré pendant deux années avec deux classes de seconde du lycée du Bugey à Belley sur proposition de deux excellents professeurs : Isabelle Journo et Philippe Quintin.

Les élèves ont rencontré Emmanuel Rugema et Jeanne Allaire, tous deux rescapés du génocide. Les deux jeunes rwandais, à l’époque respectivement Président et Vice-Présidente de la section lyonnaise de l’association Ibuka, ont accepté de venir témoigner devant la classe.

L’idée de travailler ensemble a fait son chemin autour du film d’Isabelle Dupérier : « Contre le mur de ma maison », qui a fait l’objet de projections et de débats les années précédentes.

Voici le contenu de l’atelier :

1/ Etudier une démarche similaire :  « Contre le mur de ma maison »

2/ Comment appréhender la représentation de la prise de parole ? De la théorie à la pratique, approche, comportement, technique de la collecte, questions, relances, silences, technique de l’image, de la lumière, du son.

3/ Exercices pratiques filmés : simulation à l’intérieur de la classe, entre élèves.

4/ De la parole à la collecte de la parole : repérages, positionnement humain, apport progressif des moyens techniques d’enregistrement, degré d’implication des élèves et des enseignants, empathie, compassion ou compréhension, comment ne pas perdre ses moyens devant une parole forte, comment ne pas risquer de passer à côté d’une parole unique, comment s’assurer le concours de tous les élèves ?

5/ Lecture, montage, sens. Ce que l’on choisit, pourquoi, comment ? Pour qui ? Que devient ce qui n’est pas choisi ? Ethique de la restitution totale. Base de données, principe et technique.

6/ Conditions de la restitution, dans l’espace, dans le temps, fragmentée, linéaire, cross-média

7 / Etudier notre proche démarche. Comment la présenter ? Est-elle transposable ?

 

Voici le film terminé :

Un an plus tard, Isabelle Journo et Philippe Quintin ont décidé de poursuivre avec une nouvelle classe de seconde, en creusant le thème de la déshumanisation. Ils ont demandé à Pierre Beccu de les accompagner une nouvelle fois.

L’atelier au Lycée du Bugey à Belley a débuté le vendredi 9 Janvier 2015, lors du cours « Littérature et société » encadré par ces deux enseignants.

Après plusieurs séances de travail et la mise en scène d’un spectacle de danse avec Anne Vacther, les élèves ont préparé la construction de leur film « De l’homme à l’Humain ».

 

Groupes/Écoles

juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031